Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/43/d507609913/htdocs/assist-immo/wp-content/themes/flawless-v1-15/include/gdlr-admin-option.php on line 10

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/43/d507609913/htdocs/assist-immo/wp-content/themes/flawless-v1-15/include/gdlr-admin-option.php on line 10
Revente du viager - Assist Immo - Immobilier de prestige sur La Baule et la Presqu'ile de Guérande

Revente du viager -

Immobilier de Prestige La Baule, Guérande, Pornichet, Le Pouliguen et la presqu'ile guérandaise
Viager à La Baule et sur la presqu'ile de Guérande - Assist Immo

Revente du viager

Le débirentier peut-il revendre son Viager ?

Il est tout à fait possible de revendre son Viager, même si l’on considère que le revente n’est pas l’objectif premier du Viager.

Pour le débirentier, il faudra essayer de récupérer, par la vente, les sommes déjà payées. Les héritiers peuvent également revendre, en cas de décès du débirentier, le bien en Viager.

Revente du Viager : le Crédirentier est vivant

Dans ce cas précis, le nouvel acheteur doit s’acquitter des rentes dans les mêmes conditions que le précédent acheteur. Ensemble, ils décident du montant qui sera versé (bouquet à la signature du contrat de vente). Le but est que le premier acquéreur puisse récupérer les sommes qu’il a déjà versées.

Quand un débirentier revend son viager, il est garant du nouvel acheteur. En cas de difficultés de paiement des rentes, il devra se substituer au nouveau propriétaire.

A savoir : Lors de la revente du viager, si cette dernière offre une plus-value, elle est imposable. La revente du viager ne modifie en aucun cas le montant des rentes perçues par le crédirentier.

Revente du Viager : Le crédirentier est décédé

Le contrat de vente Viagère prend fin automatiquement au décès du crédirentier.

  • Le débirentier reçoit la totale jouissance du bien immobilier
  • Le bien immobilier acheté en viager pourra être revendu sous forme de vente immobilière classique.
  • Le bien immobilier acheté en viager pourra être revendu sous forme de Viager
  • Le vendeur, en cas de revente, doit s’informer sur les plus-values pouvant être imposable.

A savoir : si le viager est sur plusieurs têtes ou si une reversion au conjoint est prévue, le contrat initial est maintenu et ne prendra fin qu’au décès du dernier crédirentier vivant.